Loi Bioéthique – 30/07/20

Loi Bioéthique - 30/07/20

::: Urgence prière LOI Bioéthique :::

Loi de bioéthique : les députés rejettent à nouveau la PMA post-mortem. Lors de l’examen en deuxième lecture du projet de loi, la question a divisé la majorité, certains jugeant paradoxal d’ouvrir la procréation médicalement assistée aux femmes seules sans permettre aux veuves la poursuite d’un projet parental.

Le débat se concentre principalement sur deux mesures votées en commission spéciale, alors que le gouvernement y est hostile. La première, finalement rejetée mercredi dans l’Hémicycle, est la réception d’ovocytes de la partenaire, selon la technique dite « ROPA » – la partenaire pouvant ainsi porter l’enfant après une fécondation in vitro. La seconde concerne l’élargissement du diagnostic préimplantatoire à la recherche d’anomalies chromosomiques (DPI-A), pour repérer des embryons non viables ou une éventuelle trisomie 21.

Source : https://www.lemonde.fr

Encouragements. Les séances de mercredi ont été marquées par des divisions au sein de la majorité, notamment sur la PMA post-mortem, finalement rejetée. De même pour la technique dite de la Ropa -ou don d’ovocytes au sein d’un couple de femmes- en vue d’une PMA, malgré le feu vert obtenu en commission.

Intéressant, à noter : le ministre de la Santé Olivier Véran a expliqué que la Ropa remettait en cause « un principe fondamental de la médecine : ne pas pratiquer un acte médical non nécessaire et non justifié médicalement », en l’occurrence la stimulation ovarienne. 

MAIS alors… quid des embryons-chimères (humains/animaux) ? « Nous devons nous alerter face à ces manipulations qui viennent brouiller, voire profaner la frontière homme-animal, en particulier celles qui instrumentalisent l’embryon humain. La transgression de la frontière de la biologie homme-animal revient à courir le risque de créer de nouvelles transmissions de maladies animales à l’homme ». (Dr Blanche Streb, AllianceVITA)

Ayons foi que Dieu peut bouleverser le plan des hommes !
Continuons à prier pour les députés, le président de l’Assemblée nationale, le 1er ministre, le ministre de la santé, etc. et pour la suite des débats : que le « principe fondamental de la médecine » soit constamment et intégralement appliqué, selon le vœu même du ministre, lui-même médecin. Source : www.objectiffrance.fr

Persévérons dans la prière encore dans cette journée décisive. Les enjeux sont grands, ces accords sont des droits légaux dans le monde spirituel permettant au monde d’en face de trafiquer.

Mais nous avons nous les veilleurs un accès devant le trône de justice et d’équité, là où l’agneau de Dieu gouverne.
Déclarons la victoire de La Croix sur cette situation et appliquons la puissance du sang de Jésus qui parle plus fort. Amen.
 
Unis sur la muraille, 
Eric PECHIN

Read More
vel, sed neque. elit. Praesent et, libero commodo ut ut ipsum luctus